Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

Articles Récents

26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 20:38



Cardiff

Samedi 7 février Nicolas revient en Angleterre …pour 5j ;-)

Depuis jeudi il neige à Swindon et dans tout le sud de l’Angleterre, aucun avion n’a décollé vendredi, aucun bus ne fonctionnait et le réseau ferré était fortement perturbé… Autant vous dire que le samedi matin c’est avec beaucoup d’appréhension que j’ai ouvert les rideaux de la chambre pour savoir si il neigeait encore.

Premier reflex allumer internet et vérifier que l’aéroport de bristol est ré ouvert, que le pays n’est plus dans la paralysie total. Ouf l’aéroport est ouvert mais tous les vols easyjet ont 4h de retard depuis ce matin… ce qui voudrait dire que Nicolas arriverait a 21h au lieu de 17h, il faudrait pas plus car le dernier train est a 22h…

Me voilà donc parti dans un travail de cluedo en notant les différents avions qui transitent par l’aéroport de Grenoble histoire de retracer l’intégralité du plan de vol depuis ce matin de l’avion que Nicolas doit prendre.

Apres 1h d’investigation j’en arrive à déduire l’itinéraire précis et je lui annonce que son avion aura au moins  3h de retard … le problème c’est que en Angleterre la neige c’est fini mais que a Grenoble ca commence !!!

Après donc une journée de stress nous pouvons célébrer nos retrouvailles avec un décalage de 3h par rapport à l’horaire initial, merci easyjet la compagnie la moins a l’heure du monde.


Dimanche premier jour des vacances, comprenez glandage… petit tour a la piscine de l’oasis centre qui fait des vagues et  a plein de toboggans.




Lundi départ pour Cardiff. Un peu précipité d’ailleurs car j’avais pas vraiment regardé l’heure pendant le petit dej et soudainement j’ai réalisé que le train partait dans 5 minutes… obligé de partir en catastrophe de la maison et courir. Honnêtement ce n’est pas une expérience que je recommande, courir avec l’estomac plein…ce n’est pas la meilleure façon de digérer son petit dej.

10h30 lundi il pleut, welcome to Cardiff, capitale du pays de galles. Heureusement dans la précipitation de ce matin on avait pensé à prendre nos parapluies.  Et oui en Angleterre on attrape certains réflexes sans s’en rendre compte.lol

Visite tout d’abord des alentours du millenium stadium et de ses différentes mosaïques représentant chaque pays (du moins ceux qui jouent au rugby). Puis direction le château qui nous permettra de nous mettre au sec (et au chaud par la même occasion). Vu le prix du billet d ‘entrée autant vous dire qu’on visite tout, même le musée militaire où nous avons découvert que la chèvre était autrefois la mascotte de l’armée galloise.



Il est 13h nous partons a la recherche d’un pub inscrit dans le loonely planet…on ne l’a jamais trouvé. Finalement nous mangerons des pasta carbonara et une soupe dans un restaurant italien, le tout bercé par de la musique classique.

En s’accrochant à nos parapluies nous visitons Cardiff. Il doit souvent pleuvoir car  pratiquement tous les magasins sont dans des galeries couvertes. Nous passons une heure dans un magasin de jeux et bricoles en tout genre et achetons des cadeaux pour l’autre que nous nous offrirons ce soir. Pour moi ce sera des chaussettes multicolores ou on peut mettre chacun de ses doigts de pied bien au chaud, puis un arbre qui quand on le trempe dans un liquide spécial fait fleurir des cristaux de sel colorés, mon dernier cadeau sera un livre de magie. Pour Nicolas ce sont des casses têtes et des petits animaux mécaniques.

Le soir nous nous organisons notre petit festin de vacance, apéro, bière pistache (choix de Nicolas), tranche de rôti et pomme de terre nouvelle (choix commun) et pour finir des petits cheese-cake au café (sans aucun doute vous reconnaissez mon choix ;-).lol


 

 

 

 

 



Mardi matin bonne nouvelle il ne pleut plus J les sols étant détrempés nous renonçons tout de même à aller faire une randonnée dans la campagne, du coup ce sera visite du barrage et de la baie Cardiff avec au milieu un petit intermède musical au millenium centre avec les étudiants de l’école de musique de locale. Pour le déjeuner direction le light ship, bateau phare transformé en petit salon de the et restau ouvrier. Très bonnes pâtisseries à des prix imbattables.

Voilà pour le petit séjour à Cardiff.

Nicolas est reparti le jeudi soir sans nous avoir bien sur préparé un petit gratin dauphinois que nous avons partagé lors d’un repas avec des amis.

Repost 0
Published by elodie - dans Angleterre
commenter cet article
24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 17:33

Samedi, après une heure à la banque pour ouvrir un compte, direction Oxford à 1h30 d’ici avec Benoît.

A peine arrivé, sous un ciel typiquement anglais, gris, vent, crachin, un groupe africain nous réchauffe le coeur au son des tam tam, xylophones, et chants noirs. Un vrai bonheur.

Nous poursuivons notre chemin en déambulant dans les rues, au milieu d’architecture typique. ici c’est la ville de la culture, presque tous les bâtiments ont été transformés en lycée ou universités, les rues sont animées, il y a des bibliothèques, de grands parcs,…et beaucoup de français…

En passant devant the oxford new theatre nous tombons sur une affiche indiquant que ce soir il y aurai un opéra : Madame Butterfly.

Ni une ni deux, au revoir le plan rugby dans un pub, ah nous l’opéra.

Nous nous arrêtons manger dans un pub et continuons ensuite notre visite. Benoit  est un vrai guide touristique, il connaît très bien oxford et ne se perd jamais. Ce dernier point etant essentiel car toute personne qui me connaît un temps soit peu, est au courant de mon sens d’orientation légendaire, o comment se perdre dans un village de 100 habitants. Lol





 


 





7h30 début de l’opéra, nous sommes tout en haut mais pour 14 pound faut pas demander la lune non plus. Le rideau s’ouvre sur un décor magnifique, une petite pagode, des fontaines, des fleurs,… on se croirait vraiment au japon.

Les chanteurs arrivent, des kimonos colorés envahissent la scène, madame butterfly commence à chanter, la magie opère, je suis sous le charme.

2h30 de pur bonheur…

L’histoire en résumé :

« Un marines américain vient se marier avec une japonaise puis repart. Elle l’attend pendant 3 ans, puis reçoit la nouvelle comme quoi il ne reviendra pas car il ne l’aime plus. Mais il s’avère que madame butterfly était enceinte de lui mais qu’il ne le savait pas.

Il revient donc la voir accompagné de sa nouvelle femme et lui demande de lui céder l’enfant Elle obéit, laisse partir l’enfant avec son père et se suicide »

Repost 0
Published by elodie - dans Angleterre
commenter cet article
24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 16:43

Voilà ca y est c’est le grand jour, je dois partir pour Swindon, en angletree, où je vais commencer à travailler demain, lundi 18 février pour le bureau d’étude Halcrow.

Réveil donc à 7h, enfin premier réveil à 5h30 car Nico a préféré une journée au ski plutot que des adieux larmoyants dans le hall de l’aéroport. lol. C’est donc toute seule que je prends tram+bus direction aéroport de grenoble ou l’avion décolle à 11h. enfin ça c’est la théorie, ce sera plutot à 15h finalement…Ah cette aventure commence bien dit donc vous trouvez pas ?

Arrivée effective à bristol à 15h45. Bon le train pour swindon est à 16h25 donc ca va j’ai le temps. Oui mais la malchance ne lache pas si facilement prise… le tapis roulant de l’aeroport tombe en panne, le temps de reparer,les bagages n’arrivent finalement que 20mn plus tard. La course se poursuit donc pour aller retirer de l’argent (2 distributeur, 1 en panne, une queue monstre, la poisse continue), je prends le bus et j’arrive à Bristol gare à 16h23. en clair 2 minutes pour faire acheter le ticket et courir sur la bonne voie…dommage le train est parti a l’heure, je l’ai loupé à 1minute près.grrrr.

Bon ben y a plus qu’a attendre une heure le prochain donc…

Madame malchance refait bien sur son apparition, elle est vraiment collée à moi à la super glue dis donc.

Le train suivant à 45minute de retard, j’arrive donc à swindon en pleine nuit à 19hpassé, plus aucun bus, les taxis hors de prix pour rejoindre le B&B que j’avais réservé…

Là vous êtes bien contente d’être une personne prévoyante qui a pris soin de bien noter plusieurs adresse de chambres à louer avant de partir.

Je prends donc mon air le plus désespérer, un bon accent français et demande à la guichetière du train de m’aider. Ce qu’elle fait avec un grand sourire.

Elle téléphone donc partout et enfin me trouve une chambre. On vient me chercher. C’est bon j’ai un logement pour la nuit et pour une semaine…

Ca y est la glue ne fait plus effet, la malchance s’est scotchée à quelqu’un d’autre . Wahhhooo !!! J

Dans ma nouvelle petite maison donc nous avons : un français (benoit), un croc mort couvert de tatouages qui ne sait que dire "hello" et "bye" et il paraîtrait qu'il y a un autre gars mais je ne l'ai tjrs pas vu...Est il encore en vie ou le croc mort l'a t il emmené dans son sanctuaire?...

Bon à peine mon sac posé on va boire une bière dans un pub avec benoît et il me raconte un peu la vie ici…. Plutot déprimant j’avoue sa description…

Lundi donc boulot, le matin journée d'intégration et l'aprem les choses sérieuses commencent. du map info, tuflow,ISIS, que des softwares inconnus à mon bataillon.

Heureusement je suis dans une équipe ou y a plein de jeunes donc c’est super cool comme ambiance. On mange tous ensemble à la cantine (et oui y a une cantine, un terrain de tennis, de cricket, de foot, et une toute petite salle de gym)

Voilà un peu pour le début de mes nouvelles aventures chez les rosbifs.

La suite au prochain épisode.

 

 

 

Repost 0
Published by elodie - dans Angleterre
commenter cet article