Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

Articles Récents

2 août 2007 4 02 /08 /août /2007 14:45

Jour 8 : Trek to Auli (2000m, 3h de marche) puis voiture jusqu’à Joshimath (1h)

 

Notre dernier petit déjeuner au calme. Nous respirons un dernier grand bol d’air pur et frais puis c’est la descente vers Auli, le retour à la civilisation. Le brouillard toujours présent donne à cette marche une ambiance mystique.

3h plus tard nous revoilà dans le bruit, la pollution. De nouveau la sensation d’être regardé comme un bête curieuse. Ah ca ne l’avez pas manque tout ca.



 


 


 


 


 


 


 




 

Nous disons au revoir aux porteurs et aux mules, braves bêtes qui ont porté nos bagages à travers ces différents sommets. Une jeep nous amène dans un hôtel  à Joshimath, une ville située à une heure de Auli. Première douche chaude. Un vrai bonheur me direz vous ? Non pas vraiment. Redonnez moi l’eau froide des torrents et le calme des montagnes et vous ferez de moi la personne la plus heureuse du monde.

C’est notre dernier dîner tous ensemble. Au menu un délicieux poulet agrémenté de quelques bières. Pour Ronni ce sera plutôt une bouteille de whisky. Nous discuterons jusqu’à minuit puis la fatigue aura raison de nous.

Demain c’est 8h de voiture et 7h de bus.

L’aventure Himalaya se termine. Un moment fort dans ma vie qui restera à jamais un souvenir incroyable.


Repost 0
Published by elodie - dans Inde
commenter cet article
31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 14:43

Jour 7 Même campement, petite rando pour les uns, grande ascension pour les autres.



4h le réveil sonne. Nicolas a réussi à convaincre notre guide Vikram d’aller escalader un pic à 4600m à 8km d là. Après une course de plus de 2h et une ascension terrible mi marche mi escalade de grooos blocs (il n’y a pas de chemin) ils arrivent enfin au sommet et jouissent d’une vue incroyable. Puis le soleil commence à se chauffer un peu et fait évaporer la forte rosée ce qui conduit à la formation d’un épais brouillard. Ils reviendront au camp avec une bouteille remplie de glace de l’Himalaya.





















De notre côté nous décidons de partir avec un sherpa sur le sommet au dessus de nous, le Gurson, qui offre paraît il une vue à 360° sur les montagnes. La rumeur s’avère exacte une vue imprenable s’offre à nous. Hélas le spectacle sera de courte durée car le brouillard s'installe.


 


Après une bonne heure à hésiter nous nous résignons, le brouillard est là et bien là, il ne se lèvera pas de la journée. Nous redescendons donc au campement, la tête remplie de pics enneigés.

Le programme de l’après midi est plutôt reposant : sieste. Lol. de tout façon avec ce brouillard il n’y a rien d’autre à faire.

Pour notre dernier repas dans la montagne quelques surprises nous attendent : une pizza et un gâteau faits maison.

La soirée se poursuivra tard dans la nuit autour d’un grand feu de camp.

Les dernières flammes s’éteignent sur  l’aventure Himalaya…


 

Repost 0
Published by elodie - dans Inde
commenter cet article
29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 14:41

Jour 6 : Col du Kuari Pass (3658m) direction Tali (3,400m, 5h30 de marche)

 

4h30 le réveil sonne. Pas la peine de se précipiter, il pleut… pas de chance. Nous nous rendormons donc. A 6h30, plus de bruit de gouttes ruisselant sur la tente, un petit coup d’œil  dehors, le ciel est encore nuageux mais l’orage est passé. Après un bon petit déjeuner, à nous le Kuarri pass. Avec Craig et Nico nous partons devant tandis que Dineker encore pas tout à fait remise marchera avec Vikram à un rythme plus modéré. Après une heure de montée enfin nous y voilà. La chance nous sourie, les nuages se sont effacés et une superbe vue s’offre à nous. D’un coté du kuari pass des sommets enneigés, de l’autre des montagnes verdoyantes. Je ne sais plus où poser mon regard, c’est tellement époustouflant…











Nous traversons un troupeau composé de chèvres et moutons et grimpons en haut d’une petite colline. Enfin le voilà, le Nanda Devi dans toute sa splendeur. Après une séance photo en règle nous  nous asseyons et restons à le contempler, sans voie. pas un bruit, juste cette vue magnifique. Enfin nous les voyons en vrai ces chaînes enneigées himalayenne qui nous faisaient tant réver.


ne heure plus tard Vikram arrive et nous apprend la triste nouvelle. Non ce n’est pas le Nanda Devi, c’est son frère jumeau, le Dunagiri tant pis le Nanda Devi ce sera pour plus tard.

Bon aller ce n’est pas tout faut se bouger un peu car il reste pas mal de kilomètres à parcourir. Nous croisons plusieurs bergers et leurs troupeaux. Un de nos sherpas s’arrête pour acheter un mouton, le cuisinier veut il une autre bise de Nicolas ?lol. Après les prairies nous voilà dans la foret. On se croirait en France, excepté le fait que le souffle est plus court, et oui il ne faut tout de même pas oublier que nous sommes a 3600m d’altitude.

Qui dit foret dit bois. Allez hop les garçons, montrez nous que vous êtes des hommes forts. chacun d’eux se retrouve avec une grosse branche bien lourde sur l’épaule. Heureusement nous rejoignons le campement le campement n’est pas si loin. De là une vue  à180° sur les sommets enneigés dont le fameux et tant attendu Nanda Devi. Rien à dire. Magnifique.


 















Les mouches auront raison de notre patience et nous nous réfugions tous dans nos tentes. Enfin pas tout le monde. Nico est de corvée de linge. Dommage pour lui en plus la source cette fois ci est loin…mais bon la lessive avec vue sur les montagnes c’est pas si horrible que ça quand même.

Au menu ce soir vous l’aurez deviné c’est mouton. J’aurais pu vous dire que ce fut un vrai régal mais le fait d’avoir broyé les os avec la viande, je l’avoue a quelque peut  gâché le plaisir. Au dessert Vikram nous propose une spécialité indienne…tout le monde l’a laissé. Mais franchement quel importance ce que l’on a dans l’assiette quand l’une des plus belle vue s’offre à vous ?

Repost 0
Published by elodie - dans Inde
commenter cet article
27 juillet 2007 5 27 /07 /juillet /2007 16:24

Jour 5 : Direction Dhakauni via Sartoli (3353m, 5h3à de marche)

 Ciel clair. Une grosse journée nous attend, la plus difficile du trek. Descentes et montées, un dénivelé énorme. Dineker est malade et passera la journée sur une mule.

Nous commençons par une montée bien raide histoire de se mettre en jambe.lol. Une multitude de taches blanches à travers le verdoyant feuillage des arbres, une nouvelle colonie de singes nous espionne. Arrivés à 3000m la descente commence à travers de grandes prairies d’où nous pouvons apercevoir le Kuari pass, objectif du jour 7.puis s’en suit une descente très très pentue d’une heure sur un chemin rocailleux et glissant. Enfin nous arrivons à la cascade. Petite pause bien mérité avant de repartir pour un dénivelé positif de plus de 1000m.Je n’en peu plus. Heureusement que mon ravitailleur officiel (Nico) est là pour me supporter moralement et me fournir en eau, kit kat, bonbons,…Les derniers 100m sont vraiment durs pour le moral. Je marche en mode automatique. Craig aussi est mort. Enfin le camp.

Je mange avec enthousiasme le repas de midi. Première fois que nous avons de la viande. mmmm des bonnes saucisses de poulet. Nicolas est tellement content qu’il va faire la bise au cuisinier puis ayant encore trop d’énergie il part faire le kuari pass tout seul.





Pour ma part se sera 1h d’étirements et 5h de repos.

Le soir petit feu de camp. Contrairement au midi le repas n’est pas terrible, personne ne mange vraiment. Heureusement le dessert est la pour rattraper le coup : ananas grillé au nutella. Aaahh voilà une belle récompense après une dure journée J

Allez hop au lit, il et tard. Demain c’est debout à 4h30 pour arriver tôt au kuari pass et avoir la vue sur le Nanda Devi, plus haut sommet d’Inde.

Repost 0
Published by elodie - dans Inde
commenter cet article
25 juillet 2007 3 25 /07 /juillet /2007 16:23

Jour 4 : Trek jusqu’à Kaliaghat (2700m, 5h de marche)

Aujourd’hui pour le premier jour de l’été le soleil est au rendez vous. Apres une descente assez rude pour les genoux sur un chemin rocailleux pendant une heure, nous atteignons le village de Jhinjhi. Là Vikram essaye de retrouver Nicolas qui a fait toute la descente en courant et est donc loooiiin devant. Le problème étant que pour la suite il ne fallait pas suivre le chemin principal mais prendre la bifurcation à travers le village. Les habitants nous rassureront finalement en disant avoir vu passer un « angrisi » (un blanc) une demi heure plus tôt. Nous continuons donc jusqu’au pont suspendu et retrouvons notre 5eme luron. De là une rude ascension de 1450m, suivie d’un chemin plutôt tranquille à travers une foret tropicale (difficile a croire a cette altitude mais c’et bien vrai), nous apercevons une colonie de singes s’amusant dans les arbres, puis passons le long de cascades. Apres une pause déjeuner près du village de Pana, une dernière petite ascension pour rejoindre le camp de base. Les mules n’arriveront qu’une demi heure plus tard. Whou on est les premiers pour une fois.lol Un orage arrive et nous nous dépêchons de décharger et monter les tentes.

En passant par le village Vikram a pu téléphoner à Red Chilli. Bonne nouvelle :Bas va mieux il est même complètement rétabli. Ils partiront finalement avec Dan pour un trek dans le Ladakh à l’extrême nord de l’Inde.

Après une sieste bien méritée, c’est corvée de linge et lavage des bonhommes dans l’eau gelée de la source.

Les garçons profiteront du temps libre pour faire du bloc (escalade).

Repost 0
Published by elodie - dans Inde
commenter cet article
23 juillet 2007 1 23 /07 /juillet /2007 16:22

Jour 3 : Ghuni to Semkherk meadow (2600m, 5h30 de marche)

7h00 debout, un petit dej royal nous attend : crêpes au nutella. Est on vraiment en trek ? on se le demande.

Bas est toujours malade, son état s’est même plutôt aggravé depuis hier, il veut retourner à Londres par le prochain vol. Finalement nous le persuadons de rester en inde car nous savons que dans 2j avec des médicaments tout sera rentré dans l’ordre. Il suivra nos conseils et retournera finalement a Rishikesh avec son ami Dan. Ils essayeront de repartir pour un autre trek plus tard.





















Nous voilà plus que 5 pour cette aventure Himalaya. Notre journée commence par une petite ascension de 700m sur un chemin rocailleux en zigzag. Nous croisons Ronni au milieu de la montée. Pas habitué a ce genre d’exercice et ayant l’embonpoint de tout bon indien, il part souvent en avance puisqu’il lui faut s’arrêter 1mn tous les 30 pas pour reprendre son souffle,…et des fois fumer une cigarette ce qui n’arrange rien. Nico, Dineker et moi même rejoignons Craig au niveau d’une grande plaine herbeuse.Nous poursuivons donc a 4. Vikram notre guide nous rejoindra plus tard, pour le moment il s’occupe de la logistique pour ramener Bas. La rando n’est pas si facile que ça, beaucoup de dénivelé. Après 2h30 nous atteignons le col de Ramni à 3065m.




















De là, le chemin redescend doucement en passant par des étendues d’herbes, une foret de noisetier et de noyers. Nous croisons un tigre noir d’Inde, en clair une vache. Elle se met à nous charger par derrière. Avec Craig et Dineker nous nous jetons sur le bas cote. Vikram et Nico sont hilares. Facile de se moquer quand on est tout devant…

Finalement notre ami la vache nous suivra jusqu’au prochain campement malgré nos efforts pour la chasser.

Tout juste arrivé à 14h il commence à pleuvoir. Un bon petit thé dans la tente repas pour se réchauffer. Pauvre Ronni qui est encore à marcher sous la pluie. Pas drôle pour lui.

Au cours de l’après midi un français avec un sac a dos et un parapluie pointe le bout de son nez. Nous l’invitons à prendre un thé. il nous raconte qu’il vient de finir ses études et est sur les routes d’Inde depuis 8 mois, il se la joue  façon routard, pas mal.

Le soir grand feu de camp. Nous pensons a Dan qui des le premier jour rêvait  de faire cuire des mache-malos au feu de bois.
Repost 0
Published by elodie - dans Inde
commenter cet article
21 juillet 2007 6 21 /07 /juillet /2007 16:22

Jour 2 : Chefna to Ghuni (3h30 de marche)


Premier jour de trek. 8h30 après un petit dej gargantuesque c’est le départ. Hélas Bas est malade, il s’est auto empoisonné en mettant beaucoup beaucoup trop d’iodine pour purifier l’eau. A vouloir être trop prudent on finit par tomber dans l’excès inverse. Dan reste avec lui. On espère que ça passera rapidement et qu’ils nous rejoindrons dans l’après midi.


 


 


30 minutes de marche et notre première vue sur la chaîne himalayenne enneigée. whoua, impressionnant.

















Nous traversons le village de Ramni. Une dizaine d’enfants vient a notre rencontre, ils veulent tous se voir en photo sur les cameras numérique, c’est marrant. Le propriétaire des mules nous invite a prendre le thé chez lui. Pour ne pas l’offenser nous le buvons en ayant quand même a l’esprit que si nous tombons malade s’en est fini du trek…Nicolas leur donne l’altitude exacte, la distance depuis le premier campement. Impressionnés par la technologie GPS,  Ils notent cela précieusement sur un bout de papier.


 
























Nous repartons direction le prochain campement. Beaucoup d’enfants nous suivent, très curieux. Les plus grands nous récitent les quelques mots d’anglais qu’ils ont appris à l’école.

L’après midi se passe tranquillement. Petite sieste et douche au robinet. Il faut en profiter car on ne sait pas si l’eau sera au prochain rendez vous.


 

Repost 0
Published by elodie - dans Inde
commenter cet article
19 juillet 2007 4 19 /07 /juillet /2007 16:19

Jour 1 : Rishikesh to Chefni via Gath (8h de trajet en jeep)

 

7h30 nous rencontrons les personnes qui partageront l’aventure Himalaya avec nous :

-         Dineker, Hollande

-         Bas et Dan, Angleterre

-         Craig, USA

-         Ronnie, Inde

-         Et Vikram notre guide indien de 21 ans

 

C’est parti pour 8h de jeep. Au déjeuner nous rencontrons le groupe qui vient de finir le même trek. Ils ont l’air ravi, c’est de bon augure.

Vers 17h nous voilà à notre premier campement. Les tentes sont déjà montées, il n’y a plus qu’à mettre les pieds sous la table et attendre le repas.

Nous faisons connaissance les uns avec les autres. Petite toilette rapide dans l’eau glacée de la rivière. Premier dîner bien sympathique suivit d’une longue discussion sous le ciel étoilé au milieu du champ de marijuana. Et oui ici la ganja pousse comme de la mauvaise herbe.
Repost 0
Published by elodie - dans Inde
commenter cet article
8 juillet 2007 7 08 /07 /juillet /2007 14:58
Et oui après plus de 4 mois à Delhi nous avons enfin décidé d’aller voir le Taj Mahal.

5h40 le taxi sonne à la porte. Bon on lui avait dit 6h mais pour une fois qu’un indien est en avance on va pas se plaindre.

A la gare en attendant notre train nous assistons a une scène typique de ce pays.

 Un train arrive en gare. A peine arrête c’est la grosse bousculade pour sortir, et vas y que je sors du cote du quai, du cote des voies, par les portes, par les fenêtres, que je jette les bagages sur les voies, …une arrivée normale d’un train en inde quoi. Mais la surprise, c’est qu’au bout de 1 min le train a recommencé à avancer pour finalement s’arrêter 20m plus loin. Je vous laisse imaginer la scène, des gens qui poussent, se bousculent, sont près a jeter les autres sous le train qui est en train d’avancer tout ça pour sortir du train et récupérer bagages femmes et enfants restes 20m derrière sur les voies. On aura vraiment tout vu en Inde…

Bon après cette petite anecdote revenons a notre périple taj mahal.

7h15 nous embarquons a bord du taj express : 180 km en 3h15, c’est le train le plus rapide d’Inde. Oui je sais c’est pas tres rapide mais c’est pas de ma faute si la definition du mot express est differente ici.lol

Arrive a Agra nous prenons un auto rickshaw prepaye (50 Rs) direction le Taj. Bon evidemment le gars s’arrete au milieu pour nous montrer son guest book et nous proposer ses services de guide, classique. Finalement nous arrivons a destination. Nous payons les 750Rs (15 euros) ce qui donne droit a l’entree au Taj mais attention grace a ce prix excessif (les indiens ne payent que 20Rs) on vous offre aussi une bouteille d’eau d’un demi litre et des chaussons pour mettre sur les chaussures, whoua trop genereux !! Bon enfin bref passons.

Enfin nous entrons dans l’enceinte de ce monument mondialement repute. Tout d’abord vous traversez la cour exterieure puis ensuite vous passez le porche de gres rouge gravé de versets du Coran et de la apparaît le Taj Mahal. vous dans la penombre lui tout de blanc eclatant. Une tres belle image. Pour moi la plus belle image, celle que l’on ne voit pas dans les livres.



















Apres la traditionnelle séance de photo nous longeons le petit canal  et arrivons au pied du taj. On enfile nos petits chaussons et c’est parti pour la visite. D’abord l’exterieur avec les quatre minarets, et les deux mosquees en gres rouge (seule une sert aux prieres, l’autre n’etant pas dirigee vers la mecque). Nous pouvons noter l’effet de la pollution sur le marbre qui commence a jaunir et a s’eroder.

Sur la structure centrale, le marbre est recouvert d’ornementations florales, d’ecrins en marbres sculptés, rouge verts, noirs, et sur les grandes arches voutees des bandeaux calligraphiques en marbre noir rappellent des versets du Coran. Il aura fallu 17 ans (1631 à 1648) et plus de 20 000 ouvriers pour le eriger le Taj mahal, edifice construit par l’empereur Shah Jahan pour recevoir le corps de son epouse Mumtaz Mahal, morte en mettant au monde son 14eme enfant.

Nous penetrons ensuite a l’interieur meme du taj, la ou se trouvent les tombes de l’empereur et de sa femme. Peu de lumiere penetre a l’interieur ce qui rend l’atmosphere pesante et lugubre. Bien sur les indiens ne respectant jamais rien, leur grand jeu etait de crier comme des sauvages histoire de voir l’echo qu’on pouvait avoir. Vraiment aucun respect !!!

Nous visitons  ensuite le « musee ». A ne surtout pas faire sauf si vous voulez faire de la monnaie ou si il pleut et que vous cherchez un abris.En fait leur musee est composé de 3 galeries de 5m par 2 chacune (note encore la difference de definition du mot galerie entre les pays.lol) avec des portraits, divers certificats en arabe se relatant au taj, un plan d’epoque tres mal conserve du taj et une carte montrant d’ou provient le marbre ayant servi a la construction.. 5min et vous avez fait le tour, en lisant tous les panneaux entendons nos bien sinon c’est plutot du 2 min. Bon nous on est reste plus car il y avait une averse dehors. Les joies de la mousson.


 





















Voilà voilà apres 2h de visite nous quittons le taj mahal.

La conclusion c’est que j’avais tellement vu ce monument en photo que en le voyant en vrai je ne l’ai pas trouve si exceptionnel que ca. En plus vu le prix eleve de l’entree je m’attendais a trouver un batiment bien entretenu mais malheureusement lorsqu’on y regarde de plus pres on s’apercoit que c’est loin d’etre le cas. Pour moi le Taj ne merite pas d’entrer dans la liste des 7 merveilles du monde !

 

La journee s’est ensuite poursuivie par un excellent thali avec vu sur le taj au restaurant Lucky. Je vous le recommande.

Nous avions la terrasse pour nous tout seul. Et oui pendant la mousson il n’y a personne meme au taj les touristes n’etaient pas tres nombreux.

Nous souhaitions ensuite visiter le fort d’Agra mais contrairement a ce que l’on nous avait dit a la billeterie du taj, le billet du taj n’est pas valable pour agra fort. Ce la permet juste de ne pas repayer les taxes du gouvernement mais il reste tout de meme 250Rs de droit d’entree a payer !!! non mais franchement ils croivent qu’on est cresus au quoi ! bon on se contentera de le regarder de l’exterieur.

La journee touche a sa fin retour a la gare pour reprendre le taj express de 18h55.

 

le taj mahal il fallait y aller, c’est fait , mais je n’y retournerai pas.

PS : nous avons trouve la tondeuse la plus efficace du monde : 2 vaches tirant un attelage avec des lames. En plus de couper l’herbe, manger les fleurs au passage, elles mettent directement de l’engrais. C’est y pas formidable ca ? et vous n’aurez besoin que de 7 ouvriers : 1 qui dirige les vaches, l’autre qui ramasse l’herbe et les autres ben.. ; ils fument l’herbe.

Repost 0
Published by elodie - dans Inde
commenter cet article
14 juin 2007 4 14 /06 /juin /2007 10:18

Bonjour, bonjour,

juste pour vous informer que le blog s'en va faire un petit tour dans l'himalaya pendant 10j.et oui il a de la chance :-)

il reviendra donc vous raconter ses aventures debut juillet.

 

Repost 0
Published by elodie - dans Inde
commenter cet article